Nos conseils pour économiser le chauffage cet hiver

Nos conseils pour économiser le chauffage cet hiver

Nos conseils pour économiser le chauffage cet hiverEn 2020, les ménages français dépensaient en moyenne 1 683 euros en chauffage, alors qu’ils ne déboursaient que 1 590 euros en 2015. Et ce chiffre n’est pas près de baisser à l’approche de l’hiver, faisant trembler le porte-monnaie de biens des ménages. Pour éviter les factures de chauffage trop conséquentes, préparez votre maison le plus tôt possible en suivant ces quelques astuces.

Bien isoler son logement

C’est bien connu : l’isolation est le nerf de la guerre contre le froid. Améliorer l’isolation de sa maison est donc primordial pour toute personne qui veut en finir avec les factures d’énergie exubérantes. En effet, 30% des déperditions de chaleur s’opèrent via le toit, alors que 20% se font par les murs. Il faut donc se concentrer sur l’isolation des combles et finir par l’isolation des murs et du sol.

L’entretien des radiateurs

Les fabricants et les spécialistes recommandent de réaliser un entretien biannuel de nos radiateurs. Pour ce faire, il faut effectuer la purge de l’équipement car un radiateur mal entretenu perd en efficacité et gaspille de l’énergie. À l’approche de l’hiver, nettoyez aussi correctement les radiateurs car la poussière réduit la qualité de chauffe et génère des odeurs de brûlé à l’intérieur du logement. Pour optimiser le fonctionnement du matériel, n’hésitez pas à vous équiper d’un régulateur de chauffage qui gèrera mieux votre consommation d’énergie.

Le remplacement de la chaudière

Les spécialistes s’accordent pour dire qu’un système de chauffage vétuste perd forcément en performance et en efficacité énergétique. Si vous en êtes encore au fioul ou au gaz, optez pour une chaudière à condensation ou à bois pour économiser jusqu’à 15% sur le chauffage. Et si vous hésitez encore à franchir le pas, il faut savoir que des aides aux travaux vous permettront de réduire le coût d’achat et d’installation de ces équipements.

Si vous utilisez un chauffage électrique, vous pouvez également avoir besoin d’un appareil plus performant que les vieux radiateurs à convection, qui s’avèrent trop énergivores. Il s’agit des radiateurs électriques à inertie, qui diffusent la chaleur de manière uniforme dans toute la maison.

Installer une pompe à chaleur

Certes, il s’agit ici de la solution la plus chère et la plus radicale. Mais la pompe à chaleur est l’équipement de choix pour réaliser des économies d’énergie. En effet, elle se sert uniquement de la chaleur naturelle dégagée dans l’air ou dans le sol pour l’introduire dans le logement. Cette énergie gratuite se rapproche donc du chauffage solaire, mais l’équipement en lui-même n’est pas gratuit. Même si son coût peut avoisiner les 2 000 euros, certaines aides de l’État permettent d’alléger la facture. D’autant plus que le haut rendement de la PAC offrira des économies de long terme sur la facture de chauffage.

Opter pour les énergies renouvelables

Dans la même lignée que la PAC, il existe des systèmes de chauffage qui tirent parti des vertus des matières renouvelables, comme le bois ou le solaire. Plutôt que de continuer d’utiliser un poêle à pétrole (consultez les comparatifs sur cette page), vous pouvez donc faire installer un poêle à bois pour réduire votre consommation de chauffage principal. De son côté, le solaire est également une bonne alternative en matière d’éclairage et de chauffage, tant pour l’environnement que pour la facture d’énergie.

Éviter les courants d’air

Même si la pièce est déjà bien chauffée, le moindre courant d’air peut donner une désagréable sensation de froid. Pour compenser cette perte de chaleur, on a souvent tendance à augmenter la température du chauffage, qui implique pourtant une surconsommation  d’énergie. Dans ces situations, il est préférable de traquer les courants d’air pour améliorer le confort sans augmenter la température de chauffe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *